lundi 3 mars 2008

Le panais


Photo trouvée sur le site cannelleetcacao.typepad.com sans autre référence.


Qu'est-ce encore que ça ?
Eh bien, c'est un légume herbacé de la famille des ombellifères comme la carotte (merci, Wikipédia!).
Cela ressemble donc à de grosses carottes blanches, et ce légume a une saveur tout à fait délectable qui ne ressemble à rien de connu. Je l'ai découvert un jour en mangeant une soupe fabriquée en Angleterre parfaitement délicieuse ! (si, si, les Anglais font parfois de la bonne cuisine !!!;-)).
L'autre jour, en allant me ravitailler au super-marché près de chez moi, j'ai eu la surprise de découvrir ces grosses et blanches carottes en vente au rayon légumes. Comme j'avais trouvé ça très bon, me voilà en train d'en acheter deux (à elles deux, ces racines pesaient une livre !), et j'ai cherché dans Google des recettes sur cette plante.
Ayant découvert que ça se préparait de toutes les façons possibles et imaginables, que ça s'accommodait de toutes sortes d'épices et que ça accompagnait aussi bien les viandes que les poissons, me voilà lancée dans une improvisation culinaire qui n'engageait que moi mais qui s'est avérée parfaitement délectable par la suite.
Ma recette :
Deux panais pour une livre.
Un joli fenouil.
Une tête d'ail.
Dans une cocotte, j'ai mis un peu d'huile d'olive, du sel, du poivre.
J'ai fait revenir l'ail dument pelé, sans ses germes et coupé en tout petits morceaux. J'ai attendu qu'il blondisse. entre-temps, j'ai préparé le fenouil, le lavant et l'éminçant. Je l'ai mis à cuire avec l'ail blondi, à feu doux.
J'ai gratté mes panais, les ai émincés aussi, et j'ai fait cuire ça, dans la cocotte dument fermée pendant une heure et demie.
Cela a donc doucement cuit à l'étouffée, et ça s'était passablement réduit.
Mais c'était absolument délicieux !
Quand on pense qu'en Bretagne on se sert de cette plante comme fourrage pour les cochons, quel gâchis !!! Mais ceci explique mieux pourquoi nos cochons sont bons, peut-être, et même surement
En tout cas, si vous voyez des panais, goutez-les, vous serez surement séduits ! C'est un délice !!!
Où va se nicher la curiosité scientifique, je vous le demande?
La prochaine fois, je tenterai les rutabagas et les topinambours !!!

1 commentaire:

Mimi a dit…

A l'occasion d'un repas "bio" servi dans le cadre de la Semaine du Goût sur mon lieu de travail, j'avais eu l'occasion de goûter des "chips" de panais : des panais frais, coupés en tranches, passés et repassés dans une poële ou sur une plaque chauffante, mais au final, pas gras du tout. Le résultat en était délectable. Le goût était légèrement sucré, c'était franchement bon. Mais ta recette donne à réfléchir, Tinky !