samedi 15 mars 2008

La Môme

je viens de regarder la Môme, sur Canal+. Quelle déception ! Le jeu des acteurs, et celui de Marion Cotillard en particulier était sans reproche, mais le découpage du scénario était vraiment nul à chier, et je suis polie ! Qu'est-ce que c'est que cette manie de saucissonner la vie d'Édith Piaf et d'en faire ce salmigondis incompréhensible et sans queue ni tête ? Pour qui ne connait pas un minimum la vie de cette incommensurable artiste, c'est aussi mystérieux qu'un texte écrit en hiéroglyphes avant le coup de génie de Champollion !!!
Pauvre Marion Cotillard, pauvre Édith Piaf ! Méritaient-elles un tel affront ? Certainement pas ! Et après, on ira pleurer sur la grande misère du cinéma français ! Ce film m'a fait l'effet d'avoir été bâclé, et qu'on en a modifié le découpage pour cacher le fait qu'on n'avait pu le finir et le tourner convenablement faute de moyens ! Voilà ce qu'il m'en a semblé ! Ensuite, j'ai HORREUR, mais absolument HORREUR des récits sans ordre logique ! On m'a toujours dit qu'un récit, quel qu'il soit, devait être CONSTRUIT et STRUCTURE ! Qu'il devait y avoir un ordre LOGIQUE et CHRONOLOGIQUE dans l'avancée du récit ! Qu'il devait toujours y avoir une introduction, un développement, une conclusion ! Or, qu'avons-nous vu ? Un enchainement de scènes désordonnées, comme une assiette anglaise ou une macédoine de légumes, un vomi de scènes plus ou moins sordides sans liens entre elles que la vie de Piaf, là morcelée en une cacophonie indescriptible, ce qui fait qu'en fin de compte je ne regrette pas :
1°) d'avoir économisé 10 € de cinéma
2°)de n'avoir pas dépensé 20 € pour l'édition collector DVD de cette chose inqualifiable !
Non, je ne crierai pas au chef d'œuvre, car ce n'en est décidément pas un ! A trop vouloir faire du style , le film a perdu son âme, et tout le travail d'actrice de Marion Cotillard en a été gâché ! Quid d'un montage différent du film, qui remettrait tout dans son ordre logique ? Les personnages apparaissaient et disparaissaient d'une scène à l'autre, sans qu'on sût qui ils étaient vraiment, et franchement, quand on prétend filmer la biographie de quelqu'un mieux vaut-il s'abstenir de ce genre de figure de style qui dessert l'œuvre plutôt qu'autre chose ! Ceci et la nullité et le dénuement généraux du cinéma français me pousseraient presque à résilier mon abonnement à Canal+, et au bouquet de chaines qui l'accompagnent, c'est dire !!! De quoi vous dégouter d'aimer le cinéma, des merdes pareilles !
Non, je ne ferai jamais partie de ces intellos ou qui se prétendent tels, de ces bobos qui se croient branchés et s'extasient sur des excréments en croyant avoir trouvé le chef d'œuvre ultime !!! Pour moi le cinéma français en général est pitoyable, et tant pis s'il meurt face aux blockbusters d'Hollywood ! Tant qu'il ne se ressaisira pas et ne sera pas capable de nous offrir l'évasion et le rêve que tout bon film se doit d'offrir à ses spectateurs, il ne mérite aucune considération ! Où sont les Pagnol, les Renoir, les Carmé ou les Cler ? Où sont les Raimu, Bourvil et autre Fernandel ?
Avant la "Nouvelle Vague" qui serait plutôt un tsunami dévastateur qui a complètement anéanti le cinéma français de qualité, il y avait des choses superbes, ou du moins gaies et très souvent pleines d'esprit et de fantaisie ou de bons sentiments !
Rendez-nous nos bons vieux films d'antan, renouez avec la manière de faire des films d'autrefois ! Arrêtez de vous gargariser de recherches abstruses et contentez-vous de faire simplement rêver les gens, même si c'est avec des ficelles souvent éprouvées ! Au moins, les gens ne seront pas aussi déçus que ce que j'ai pu l'être ce soir ! C'était lamentable, et la preuve, si besoin en était de plus, que notre pauvre pays est bien en pleine décadence, il n'y a qu'à voir ses "créations" artistiques !!! Du moins, celles qui ont prétendument le plus de succès alors qu'elles ne sont souvent que les apanages du snobisme le plus militant ! Déçue, je suis déçue !!!

1 commentaire:

Mimi a dit…

Une fois de plus, je partage entièrement ton avis ! Une grosse déception pour moi également et un grand soulagement de n'avoir pas payé une place de cinéma pour si peu. Belle invention, la télé, finalement!
Mais le cinéma français ne se limite pas à ce genre de pensum : tu vas adorer "Bienvenue chez les Ch'tis", véritable petit bijou de drôlerie, de tendresse et étude de moeurs qui ne se prend pas la tête !