dimanche 14 décembre 2008

l'Electro, ça ne date pas d'hier...

Vous croyez que la musique électronique est née dans les années 60 du XX° siècle ? Comptez cinquante ans de plus ! Je verrais bien Sébastien Tellier jouer de cette chose...
Les Ondes Martenot.



Cette chose extraterrestre date de 1928... Mais il y a plus ancien encre et encore plus étonnant :


Le Theremin


Ça, ça date de 1919, et c'est un Russe qui l'a inventé ! Pour plus d'explications allez voir ici

Ces deux instruments ont fait et font encore les joies des bruiteurs et musiciens de films fantastiques et SF, Danny Elfman et John Williams en tête, pour les ondes Martenot ! Ed Wood, pour ses inénarrables nanars a abondamment utilisé le Theremin, afin de créer les bruits électroniques de ses vaisseaux extraterrestres. A cette fin, le Theremin a assuré les effets sonores et la mélodie de Star Trek, de Cosmos 99, d'Au-delà du Réel et de tant d'autres...

Ces deux appareils ont vu la naissance de l'électricité et ils sont les symboles du modernisme. Olivier Messiaen, compositeur contemporain dont on fête le centeinaire cette année, a composé plusieurs œuvres pour Ondes Martenot, qu'on appelle aussi un Ondéa. Un autre musicien, spécialiste des deux instruments cités ici, Claude-Samuel Lévine, est non seulement un remarquable instrumentiste pour ces deux appareils étonnants, mais il compose aussi pour ces engins et notamment un très joli morceau intitulé Amical, visible et audible ici -au Theremin, aux Ondes Martenot et Nouvelles Ondes Martenot (Ondéa) -

Jean-Michel Jarre s'est parfois servi de Theremin pour certaines de ses prestations. Les synthétiseurs et boîtes à rythmes modernes sont les dignes enfants de ces deux instruments précurseurs.

Comme quoi, l'électro, ça ne date vraiment pas d'hier !!!

3 commentaires:

Mimi a dit…

Chère Tinky,

Je ne peux malheureusement pas ouvrir les deux vidéos pour l'instant car je suis au bureau (oui, je sais : pas bieeeeeeeen !) mais je ne manquerai pas de le faire dès ce soir car je ne sais rien, par exemple, sur les Ondes Martenet. Par contre figure-toi que tu as eu, une fois encore, une intuition remarquable en supposant que Sébastien Tellier pourrait utiliser le Theremin pour agrémenter sa musique. En fait, à défaut d'en jouer lui-même, il s'est produit à Toulouse en 2007 dans le cadre des Siestes Electroniques en compagnie d'une musicienne spécialiste de cet instrument baroque, Pamélia Kurstin
dont voici le MySpace : http://www.myspace.com/pameliakurstin
et le site officiel : pameliakurstin.com . Toutes les photos de ce grand moment sont ici : http://www.poin-poin.com/index.php?option=com_content&task=view&id=516
Malheureusement, j'ai totalement loupé ce moment d'anthologie, n'ayant jamais entendu parler de Sébastien Tellier à l'époque ! (Attends, je prends le temps de m'arracher quelques poignées de cheveux !).

Quant à la présentation du Théremin, on peut apparemment en trouver une sur Wikipedia.

Biz !

Mimi

Bab a dit…

Absolument génial !
Merci de m'avoir fait découvrir aussi bien les ondes Martenot que les artistes qui s'en servent (ou plutôt qui en jouent).

Sur scène ça doit être super car en vidéo, ça peut ressembler à un montage (les esprits chagrins sont comme ça). Je connaissais Olivier Messiaen mais je n'apprécie pas forcément tout ce qu'il fait (du point de vue de mon oreille qui est une vilaine qui manque d'éducation).

En revanche toute la recherche électronique musicale c'est passionnant.
Bon, je retourne voir les liens que tu proposes.
Bab

Zed Blog a dit…

Messiaen, dont j'adore plusieurs pièces.

A-DO-RE... Les Trois petites lithurgies pour la présence divine, s'il ne restait que ça sur la terre...

John Cage et Dada, même combat. Hihihihihi!

Zed ¦)