mercredi 3 décembre 2008

Cloner Néanderthal ? Mais, le pauvre !!!

up_with_cavemenPub américaine délirante pour la compagnie d'assurance Geico.

Je réponds à une argumentation baroque d'Ulysse qui, comme Mimi, Emmanuel Bab et Zed que nous commençons à contaminer aussi, est un fan de cet ancêtre mythique, et propose, ô horreur pour lui, de cloner le pauvre bougre, en ces termes :

"ah les Néanderthal ! l'opportunité manquée de l'humanité ! peut être qu'un jour avec les techniques d'ADN on pourra les ressusciter ? ce jour là l'humanité sera peut être sauvée !"

Alors là, je dis NON !!! Cons comme nous sommes, nous, les hommes du monde moderne, nous avons déjà du mal à supporter nombre d'étrangers, alors un pauvre type qui aurait une tronche pareille, eh bien, galèrerait salement chez nous, le malheureux !

De plus, l'homme moderne s'est habitué tant bien que mal -plutôt mal, d'ailleurs, voir les dépressifs, les fanatiques de tous bords, les addictifs de toutes sortes, les affamés, les SDF, bref, toutes les choses réjouissantes que nous croisons tous les jours...

Et vous voudriez, vous, qu'on jette comme ça, dans ce monde qui n'est plus fait pour nous ou du moins, MAL FAIT PAR NOUS, ce pauvre type solide, certes, futé aussi, mais qui lui, vivait dans un monde sauvage et parfaitement en harmonie avec lui, du temps où cette planète était encore vierge de nos saloperies et relativement habitable ? Mais enfin, le pauvre !!!

D'ailleurs, qui nous dit que tous les inadaptés au monde actuel n'auraient pas en eux quelques gènes bizarres nous venant de cet ancêtre-là, gènes qui hurlent à présent à la face du monde :"Arrêtez tout, on va droit dans le mur ?"

Alors imaginez ce que ça donnerait, un Néanderthalien pur et dur, qui se retrouverait soudainement transbahuté chez nous, le malheureux ! Certainement quelque chose de bien plus tragique que la pub des Pages Jaunes, croyez-moi ! Le malheureux risquerait de se suicider de désespoir au bout de quelques minutes, franchement horrifié de l'enfer où il aurait atterri ! Et en plus, il faudrait lui donner à manger des choses ultra-biologiques, de l'eau la moins polluée possible à boire -ça n'existe pratiquement plus, ça !- et le vêtir de matières naturelles car à savoir comment il réagirait à nos tissus synthétiques ! Quant à respirer notre air dégueulasse, à mon avis, il en crèverait, tout simplement !!! Quand bien même le pauvre type est aussi intelligent que nous, costaud comme il l'est, il risquerait de mettre à mal bien malgré lui nombre d'objets de notre quotidien en voulant seulement les utiliser... Et quel métier lui ferait-on faire ? Videur de boîte de nuit ? Vigile ? Garde du corps ? Taillés comme ils étaient, ma foi... Mais enfin, tout de même !!! Ils auraient intérêt, de surcroît, à avoir un masque à oxygène et un filtre respiratoire en permanence sur le museau, afin de ne pas choper nos microbes modernes qui leur seraient probablement fatals, outre nos pollutions, en prime... Qu'on le clone une fois que l'humanité actuelle aura presque disparu et que le monde sera dépollué, d'accord, mais pas avant, et on n'est pas rendus, là...

Je pense de même pour les mammouths que d'aucuns voudraient aussi cloner - ça, c'est Bonhomme des Sketcheurs Cosmiques quui nous l'a pondu - tout comme Internaaze du site Dinotoxtra...

Alors là, tout comme pour Néanderthal, je m'insurge, et je dis NON ! Mais enfin ! Les pauvres bêtes !

Picture 3 Mon mammouth en peluche. Celui là, au moins, n'a pas de problème spécifique... Photo de moi-même...

Tous les spécialistes de ces proboscidiens légendaires, Monsieur Coppens en tête, qui au départ était paléontologue spécialisé dans l'histoire et l'évolution des mammouths et consorts, eh oui, vous diraient que les mammouths avaient une nourriture spécifique, dans les steppes dites "à mammouths", d'ailleurs... Ces steppes présentaient une association de végétaux impossible à reproduire de nos jours. Et donc, le mammouth crèverait tout bonnement de faim ou de maladies digestives et autre déséquilibres alimentaires, le pauvre, si on le clonait !

Alors, à moins de mettre mammouths et Néanderthaliens clonés dans une bulle isolée recréant parfaitement leur biotope et leur atmosphère non polluée, je ne vois vraiment pas comment la chose serait réalisable, à moins de les blinder à coups de vaccins et antibiotiques dès la fécondation in vitro !!!

Et là, ce n'est pas dit que les embryons obtenus y survivraient ni si ils  aboutiraient à des êtres viables ! D'ailleurs... Quelles vies pourrions-nous leur offrir ? L'un parqué ad aeternam dans une réserve naturelle où il lui faudrait tout de même un sacré territoire pour s'ébattre, et l'autre, dans une société où le look prime tout, et où tout ce qui est un peu robuste et ramassé est toujours relégué à des rôles subalternes ?

Non mais franchement, là, réfléchissez, les amis !!!

Je sens que je n'ai pas fini d'en cauchemarder, moi, pour ces pauvres êtres !!!   

8 commentaires:

Bab a dit…

Le fantasme du mammouth cloné a fait un gros bruit lors de la découverte des mammouths congelés en Sibérie.

Mais c'est impossible car il faudrait une femelle pour porter l'embryon. Or, les éléphants, les plus proches parents de cet animal disparu, ne sont pas conformés de façon à donner naissance à un mammouth. La proximité biologique n'est pas suffisante.

Il en est de même pour Néandertal dont l'embryon devrait être porté par une femme.
Ceci dit, même si c'était possible, pourquoi vouloir donner naissance à un être qui ne supporterait probablement pas la vie sur Terre telle qu'elle est maintenant.

J'adore ces histoires de "complexe de Frankenstein" :))

Tinky a dit…

Chère Bab,

la différence génétique entre chimpanzé classique et chimpanzé bonobo est de 80,5% et les deux espèces d'anthropoïdes peuvent s'hybrider sans souci, et les hybrides êtres viables et féconds.
Entre l'homme moderne et Néanderthal, le pourcentage est le même qu'entre chimpanzé classique et bonobo, 0,5%.
Donc, l'hybridation a dû être possible autrefois, avec Cro-Magnon, notre ancêtre direct.
Et donc, une femme moderne, mais costaude, pourrait bien porter un petit embryon néanderthalien, mais il vaut mieux qu'elle soit solide, parce qu'un petit bébé néanderthalien devait être autrement solide et tonique qu'un bébé moderne... Un peu hyperactif aussi, ceci inhérent à la nature extrêmement robuste de Néanderthal au départ. Etre la mère d'un petit de cette sorte doit être du sport !!! Mais les Néanderthaliennes étaient taillées en vigueur, faut dire, aussi... Et ça devrait l'être encore plus du sport, si on mène le projet à son terme avec une maman moderne...
Pour l'éléphant et le mammouth, la différence est de 0,6% et qu'une éléphante porte un mammoutheau doit être possible aussi... Je ne sais pas si on dit un mammoutheau, mais bon... vu qu'on parle d'éléphanteau... Et puis d'abord, pourquoi une dame mammouth ne serait pas une mammouthe, puisque la dame éléphant est une éléphante ? Nous faisons aussi évoluer le français, dans ce blog !!! Trop drôle !!!
Bises, à part ça ! Néanderthaliennes et mammouthéesques aussi, d'ailleurs !

Tinky a dit…

Rhô ! Erratum hontabus !!!
LA DIFFÉRENCE GÉNÉTIQUE ENTRE UN BONOBO ET UN CHIMPANZÉ CLASSIQUE EST DE 0,5%, ET MOI JE SUIS DYSLEXIQUE ET ÇA ME GONFLE RAAAAAAAAAAAAAAAGH !!! Pardon !!! Le 80.5% est une coquille dyxlexiquesque... Scandaaaaaaaaaaale !

Zed Blog a dit…

C'est ta bonne humeur et ta passion qui me contagient bien plus que Monsieur néanderthalien, que je suis contente, tout de même de mieux connaitre.

Une question, comme ça... Qui c'est qui va le cloner une fois que l'humanité entière aura disparu??? Je sais, qu'un détail technique. Curiosité malsaine, que veux-tu...

Hihihihihi! Très rigolo, ce texte. Et que lui achèterait-on à Noël, hein!!! Un Blackberry? Un Mp3?

Zed

Tinky a dit…

Eh bien justement, on en connaît déjà deux qui tapent furieusement sur les claviers d'ordinateurs... :-)
Bien plus sérieusement, si on en ressuscitait un ici, en lui donnant la même éducation qu'à nous, il ferait très probablement des merveilles... Le seul souci, c'est que nos appareils risquent de n'être pas assez solides pour ses puissantes mains... Donc, le truc, prévoir des blindages - des petites carrosseries adaptées aux différents types d'appareils - pour les usages éventuels qu'en pourraient faire les Néanderthaliens ! Ne seraient-ce que les stylos... Un tube en acier du diamètre d'un Bic, par exemple, serait de fort bon aloi... Sinon, le stylo finirait très vite brisé, à mon avis...
Et d'ailleurs, c'est ce qu'on a imaginé dans notre saga, Mimi et moi, que les Néanderthaliens que les savants ramenaient du passé faisaient nombre de crash-tests involontaires avec les fragiles appareils du futur ! Non par maladresse, mais à cause de leur force terrible !
Et donc, que les gens des bases intertemporelles avaient dû concevoir les fameuses petites coques protectrices et blindées sus-citées !!!
Nous avons aussi imaginé qu'ils adoraient la musique, ce qui semble être confirmé par de récentes trouvailles, et donc, qu'ils utilisaient dans notre délire les descendants de nos MP3 ! quant aux Blackberries, les communicateurs de la base intertemporelle où ils se retrouvent les remplacent à merveille, et oui, nous avons imaginé aussi qu'ils s'en servaient, toutefois avec probablement plus de discernement que nos accros du mobile actuels qui racontent leurs vies n'importe où, n'importe quand et même aux chiottes, pour certains ! Une greffe de cette chose dans leurs fesses serait peut-être un option d'avenir ! Dans les fesses des accros, hein, pas celles des Néanderthaliens !!!
Allez trêve de délire, j'ai des choses à faire, moi... Au fait, merci de t'être addictée à mon blog redoutable,,,
Bises !
Tinky :-)

Tinky a dit…

Ah oui, petite précision : je n'ai pas dit qu'on le clone quand l'humanité aurait disparu, mais quand elle aurait presque disparu...
Donc, ça pourrait arriver dans quelques siècles si nous continuons nos bêtises et si malgré tout on continue à inventer des techniques dingues... Néanderthal, notre avenir et notre sauvegarde ? C'est en gros ce que Mimi et moi avons imaginé, excepté qu'au lieu de les cloner, les explorateurs du temps les ramènent directement de leur préhistoire, causant par là-même leur disparition, mes les freaks ont une revanche terrible...
Tinky, très amusée par tout ceci !

Mimi a dit…

Eh oui, c'est ce que j'allais te dire ! Tous les scrupules honorables dont tu fais état dans cet article passionnant ne t'ont pas empêché d'écrire une histoire de Néanderthaliens qui se retrouvent transbahutés par des savants fous Explorateurs du Temps dans un XXX° siècle de cauchemar, encore plus pollué que notre époque actuelle... Et la conclusion de l'histoire est qu'il s'en sortent ma foi très bien, mieux d'ailleurs que leurs descendants indignes ! Alors un peu d'optimisme ! Cela dit, moi non plus, je ne voudrais pas qu'on les clone ! Pour en faire avant tout des rats de laboratoire, non merci !

ulysse a dit…

Tinky je fais mon mea culpa, tu as raison je pensais sauver l'humanité avec mon idée farfelue mais vu la férocité de cro magnon le pauvre serait condamné d'avance !