vendredi 11 septembre 2009

Les gemmes spatiales.

Oméga Centauri, © NASA & Hubble Telescope.

Cette splendide image de la NASA, que j'ai obtenue grâce au gadget sis sur le bas-côté de mon blog nous présente un morceau de ciel constellé d'étoiles adamantines qui étincellent sur l'infini velours de l'espace comme autant de joyaux précieux.
C'est tout bonnement magnifique ! Comment, devant une telle splendeur, se cantonner à vouloir massacrer son voisin parce qu'il n'a pas la même politique, la même religion que vous ou la même couleur, voire n'est pas du même sexe ?
Nous sommes vraiment peu de choses, devant ça, juste des poussières d'étoiles, comme le dit si bien avec son joli accent québécois Hubert Reeves, l'astronome génial et barbu qu'on voit souvent dans les émissions scientifiques et qui est auteur d'ouvrages passionnants...

2 commentaires:

Mimi a dit…

En voyant le titre de cet article j'ai cru que tu nous gratifiais encore d'une de tes nouvelles ! Mais je ne suis pas déçue car l'article est, en lui-même, fort bien écrit et cette photo est franchement splendide ! Tu as raison : on se sent bien petit et insignifiant devant tout ça. Et la Nature, l'Univers ou appelez ça comme vous voudrez, nous fait dont de bien des merveilles que beaucoup d'entre nous négligent ou n'imaginent même pas !

Air fou a dit…

Ta page est ma-gni-fi-que. Une splendeur.

Par amour, chère Tinky, on ne peut rester indifférent à l'exploitation. Par amour de cette beauté, on ne doit pas laisser détruire notre petite planète. Voilà des politiques et des religions qui ne peuvent qu'être en guerre. L'humain, l'animal EST un guerrier furax, capable de bien belles choses mais d'horreurs aussi. Faire la guerre aux horreurs, c'est quand même faire la guerre et dans toute guerre, hélas, vraiment hélas, il y a des humains qui pètent la coche et usent du pouvoir qu'ils s'arrogent pour tomber dans ce qu'ils dénoncent.

J'adore Hubert Reeves, comme tu sais. Cet astrophysicien poète.

Bisous, Zed ¦)