mardi 8 septembre 2009

Villeneuve. 366 silex taillés

Merci, Internaaze ! Je t'adore !!! Tu es une mine d'or, ou plutôt de silex, là ... :-) Une petite merveille d'article de La Dépêche du Midi, qui parle d'une découverte sise à Villeneuve sur Lot. On a découvert une vraie fabrique d'outils lithiques en série. Car nos chers Néanderthaliens pratiquaient, parfois, le façonnage d'outils d'une manière standardisée et rationalisée, eh oui, déjà le travail à la chaîne ! On avait déjà découvert ce type de chose ailleurs, sur d'autres sites de la même période, mais voilà qui prouve, une fois de plus, l'intelligence de nos chers trapus ! Pas fous, ils se facilitaient la tâche, et en plus, nos chers préhistoriques utilisaient aussi leurs outils pour dépecer et débiter leurs proies en bonnes pièces de boucherie... Par ici, le steak d'aurochs aux fines herbes et en pierrade ! Un cuissot de bison à la broche pour la six, ça roule... Euh...
Mais je m'emballe peut-être un peu, là... Pour le délire total sur Néanderthal, voir l'article suivant !!!

Villeneuve. 366 silex taillés

Shared via AddThis

3 commentaires:

Panzer Maréchal De Internaaze a dit…

Emballe et développe.
Je pense que cette découverte est bien plus importante qu'elle n'en a l'air.
A mon sens, cela démontre l'établissement d'une structure sociétale déjà très avancée, le fait de mettre à la chaine une fabrication, implique que d'autres nourrissent les fabricants.
On est loin d'une espèce, certes évoluée mais tribale, là, on touche une pré-civilisation.

Tinky a dit…

Cher Internaaze, toutes les découvertes les plus récentes tendent bien à prouver que ces gens étaient beaucoup plus développés que ce que laisseraient supposer, au départ, leurs vestiges et leur apparence supposée. Leurs outils étaient finalement ergonomiques, efficaces, composites et complexes. Il s'est avéré bien souvent que, dans plusieurs cas, on aurait des difficultés à réaliser des outils aussi efficaces que les leurs, et, dans le "vrai visage de néanderthal", que je n'ai pu voir qu'une fois, bon sang, ils expliquaient que ces gens avaient inventé une colle à base de glu -sève de bouleau- très efficace pour faire tenir les pointes et les lames de leurs outils dans des manches et des poignées... Et cette colle, avec nos moyens modernes, après analyse car on en avait trouvé de la fossilisée, s'est avérée très difficile à reproduire... Alors, bon sang, avec leurs moyens plus rudimentaires a priori, comment s'y prenaient-ils ? Certes, ils avaient du temps et de la patience, un savoir-faire très ancien, aussi, mais là, quand même les savants sèchent !!! Etonnant, non ? Voilà qui prouve quand même la respectable intelligence de nos amis !!!
A bientôt !
Tinky :-)

Mimi a dit…

Travail à la chaîne suppose travail d'équipe, donc communication, donc langage ainsi qu'organisation, projets et anticipation. Voilà qui en dit long sur l'intellect de nos chevelus-barbus préférés. Villeneuve n'est pas le bout du monde. j'espère qu'un jour, nous pourrons visiter ce site et un éventuel musée, qui sait ?