jeudi 26 février 2009

Le hard rock façon Néanderthal...

neanderthal3

© NGS, Wall to Wall, Tim Lambert, for the movie "Neanderthal Code".

En surfant sur le Web, j'ai découvert une info totalement délirante et drôle : pour illustrer une exposition retraçant une fois de plus la vie de nos éminents prédécesseurs et peut-être un peu ancêtres de Néanderthal, des Anglais ont tenté d'imaginer ce que pouvaient donner les chants et la musique de ces braves gens... Moi, j'aurais opté pour du hard rock, il est bien connu que le rock c'est de la pierre, et donc, une musique de l'âge de, mais... Bon. Ou alors, de l'électro, enfin, son ancêtre, car Sébastien Tellier ferait un très joli Néanderthalien, outre être un musicien génial... L'article est en anglais, et je l'ai découvert via le Weblog de John Hawks, le savant sympa qui était interrogé dans le Néanderthal Code, cet excellent documentaire de la NGS passé sur la 5 en Novembre dernier, et dont ici, il y a les vidéos, eh oui, porce que je vous aime, lecteurs adorés et cher public, et que j'ai décidé que la connaissance devait se partager sur une large échelle -attention aux chutes, toutefois !- Donc, bref, voilà l'endroit où se trouve ce morceau de bravoure... Fort amusant, il faut dire. Moi, j'ai toujours imaginé que ces gens avaient inventé le chant polyphonique et avaient le rythme dans la peau, mais bon...

3 commentaires:

Zed Blog a dit…

Par chez nous, on appelle ça de la musique... actuelle ou contemporaine.

Très intéressant.

Zed ¦)

Mimi a dit…

Je viens d'écouter et j'avoue que ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre de chose un peu lugubre censée représenter la musique de ces gens ! Ou alors de longs sons de flute assez peu harmonieux ! Moi, tout comme toi, j'aurais imaginé des choses plus rythmées, à bases de pierres ou de morceaux de bois entrechoqués, par exemple, ou des imitations de chants d'oiseaux, de cris d'animaux enfin bref, les bruits de leur vie détournés et rendus harmonieux ainsi que des chants polyphoniques pourquoi pas. Mais on peut imaginer que certaines transes chamaniques pouvaient aussi ressembler à ce genre de choses ! En tout cas, c'est assez conceptuel, en effet !

Zed Blog a dit…

Je reconnais pour ma part, entre autre, des rythmes comme ceux que font les singes, chimpanzés, gorilles, pour vérifier, confirmer l'appartenance à la communauté, des sons comme pour se rallier malgré les différences. J'aime beaucoup.

Sans rancune, Mimi ;)

Zed ¦)