dimanche 31 août 2008

Merci, Ouvrard !

Ouvrard était un chansonnier, un comique trouper, comme on en voyait quelques-uns au début du XX° siècle, et il est devenu célèbre avec sa chanson "Je ne suis pas bien portant", dont le refrain, qui s'allongeait d'un couplet à l'autre, commençait ainsi ;

"J'ai le foie,
Qui est pas droit,
J'ai la rate,
Qui s'dilate,
Les poumons
Tout en long,
Et le coeur,
En largeur !
Ah mon Dieu qu' c'est embêtant, d'être toujours patraque,
Ah mon Dieu qu' c'est embêtant, je n'suis pas bien portant !"

Eh bien moi, je pourrais en rajouter de la sorte :
J'ai les yeux
Tout chassieux,
La rétine
Qui s'débine,
L'corps vitré
Tout troublé !
Et un calcul au foie,
Qui est très nul, ma foi !
Et des dents à abcès,
Mais ce n'est pas assez !
J'ai les nerfs en pelote
Et l'cerveau qui radote !
Des allergies
Au saut du lit,
Des insomnies
Chaque nuit !
Et de l'asthme,
Oui, hélas !
Ah mon Dieu, qu'c'est embêtant,
D'être toujours patraque,
Ah mon Dieu Qu'c'est embêtant,
Je n'suis pas bien portante !