mercredi 2 février 2011

infection des voies respiratoires franchement au bon moment !!!

Ça fait un moment que je n'avais pas écrit sur mon blog, mais il faut dire que je suis un peu en état de transition en ce moment. Je vais bientôt être relogée dans un appartement remis à neuf trois fois plus grand et même davantage pour à peine le double du loyer du clapier actuel, en plein coeur historique de Paris, le Marais. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si ma santé pourrie ne s'était pas mise de la partie en m'occasionnant une sublime infection des voies respiratoires qui me met complétement hs, ce qui fait que pour faire le tri de mes affaires et préparer mes cartons, c'est assez problématique ! D'autant plus ennuyeux que je suis allergique aux antibiotiques les plus efficaces, pénicilline et tétracycline, et ne puis être pour le moment soignée que par cortisone et macrolides... Le souci, c'est que les macrolides, moins virulents que les deux autres familles d'antibiotiques mettent du temps à me soigner, et que je suis franchement inquiète quant à la suite des événements... Comment vais-je pouvoir déménager dans de telles conditions ? J'ai vraiment la chkoumoune, moi ! En plus, l'organisme qui gère l'immeuble et doit me reloger m'a précisé que les travaux prendraient à peu près vingt jours, sans m'en préciser la date de début et de fin ! Pratique pour préparer tout le bousin, je vous jure ! Bref, si j'écris à pas d'heure, c'est parce que j'ai eu un coup de barre à cause de la fièvre tôt dans la soirée et que je me suis comme de bien entendu réveillée en pleine nuit ! Je ne vais quand même pas faire du tri en pleine nuit !!! Bref, non seulement je ne me sens pas bien, mais tout ça achève de me mettre d'une humeur de dogue enragé ! Ca m'angoisse, en plus ! D'autant que je devrais acquérir un nouveau lit, décent, et que les prix des meubles sont exorbitants ! J'avais payé mon futon et mon sommier à lattes pour deux personnes, il y a presque vingt ans trois mille francs, c'est à dire, 450 €, et là, un sommier et un matelas somme toutes ordinaires, coûtent 1000 € chez un revendeur artisanal de mon quartier... Je me suis renseignée en passant lors de quelques courses en quête de sacs poubelles et de cartons de rangement, toujours pour ce maudit déménagement... Ce qui m'a reflanquée à plat, parce que, bien que je me sois bien couverte, j'ai repris froid ! A ce rythme, si je ne peux pas sortir pour préparer ce maudit déménagement, je ne verrai jamais mon nouvel appart... Je serai crevée avant !    

1 commentaire:

Mimi a dit…

Courage ! Je sors moi-même d'une période pas vraiment faste : ma santé va bien mais j'ai eu vraiment beaucoup de travail d'où un stress important, voire carrément de la vraie déprime, et une fatigue terrible. Aujourd'hui, je suis venue à bout du plus important et ça va mieux... Jusqu'à la prochaine fois ! J'espère que ta santé va s'arranger bien vite !