mardi 9 juin 2009

Serions-nous réellement douées d'intuitions géniales, Mimi et moi ???

Je vais vraiment finir par le croire !!! Pourquoi ? Depuis plusieurs jours, déjà, je vous tartis avec les trois différentes sortes de Néanderthaliens qu'auraient réussi à déterminer les paléoanthropologues...

Eh bien accrochez-vous, mais dans notre saga pas encore publiée mais qui j'espère le sera un beau jour, Mimi et moi avions eu dans l'idée qu'il y avait une palanquée de peuplades à l'époque, autre chose que le Clan d'Auel, qui ressemblait plus à une société de super-bonobos qu'à une civilisation humaine, aussi archaïque fût-elle, et nous avions eu dans la tête que les Moharn étaient des Néanderthaliens bien typés, mais aux traits réguliers plutôt fins qui leur donnaient une sorte de beauté réelle, que les Rakhéïn et apparentés étaient plus grossiers d'apparence, mais que leur manie de l'exogamie avait tendance à adoucir un peu leur rude apparence, et le troisième type, moyen-oriental et même asiatique était lui composé de beaux bruns aux yeux parfois bridés, comme si des dessinateurs de mangas ou de dessins animés coréens s'étaient amusés à dessiner des Néanderthaliens. Mais le plus extra, dans l'histoire, c'est qu'on avait imaginé que les Moharn et les peuples apparentés vivaient dans le Sud-Ouest de la France, et le nord de la Méditerrannée, en général, jusqu'à la Loire, ou à peu près, qu'au-delà de la Loire, et à l'est, c'était plutôt les Rakhéïn et apparentés, jusqu'à l'Oural, ou peu s'en fallait, et l'Europe Centrale, et que le Moyen-Orient et l'Asie occidentale jusqu'à la Sibérie étaient le fief des Marrakhéïn et consorts... Que certains audacieux étaient même arrivés en Afrique du Nord et Maghreb !

Et voilà que la science nous sort cette hypothèse... Non mais franchement, je sais comment je vais avoir une retraite décente, moi... En tirant les cartes !!! Non, je rigole, ces intuitions marrantes ne nous viennent que quand nous dormons profondément, Mimi et moi, et que nous sommes branchées sur un univers parallèle ou sur notre mémoire génétique, ce que j'ai de plus en plus tendance à penser... L'Odyssée de l'espèce en direct-live toutes les nuits ou presque !!!

Bon. C'est encore à merttre au crédit des Xfiles, ça...

N'empêche, y'a des jours où je me demande...

WangKa6  Wang-Ka, qui illustre donc à merveille le type défini comme méridional. Et dont nous imaginions  que la tribu vivait dans la vallée de la Vézère...

Maïn

Maïn, le Rakhéï, du type nord-oriental, qui avait eu une méchante castagne sur le nez, ce qui explique l'aspect bizarre de ce dernier sur ce dessin... Son peuple vivait au nord des Alpes, de l'autre côté du Rhône et du Rhin, jusqu'à l'Oural...

Anaïak  Et enfin, Anaïak, qui illustre ce fameux troisième type plus levantin et asiatique que les deux précédents.

Déjà, le type méridional a été défini comme ayant des individus roux aux yeux clairs en son sein, grâce à des analyses génétiques rigolotes ... S'ils découvrent que le second type était roux et blond aussi, avec des traits faciaux plutôt épais, ce qui semble avoir été le cas de V80, l'Homme de Vindija, et le troisième type une gent bien brunâtre, ce qu'on ne sait pas encore, là, je crois que je me poserai encore plus de questions !!!

 

  

2 commentaires:

Mimi a dit…

Hihi ! Je confirme et souscris !

Zed Blog a dit…

1. Chaque jour qui passe pendant lequel on ne peut retrouver vos écrits(avec tous tes amis illustrateurs, non mais!!!) sur les tablettes est un jour perdu pour votre millionnariat.

2. Vous avez déjà commencé à mettre vos autographes en vente sur E-Bay?

Débile comme la science peut sembler en retard sur l'imagination...

Zed ¦D