samedi 13 septembre 2008

J'aime pas la pouhésie !!!

Pour moi, ça a toujours été le moyen de mentir avec une belle faveur rose autour de ses phrases, de ses mots... Alors là, je ne sais vraiment pas ce qui m'a pris !

Pour décrire la Nature et ses beautés, ses mystères, une métaphore, un vers, d'accord... Mais c'est pour décrire les sentiments que, selon moi, la poésie ment... Mon père se prétendait poète, et je crois que c'est lui qui m'a dégoûtée de versifier... A cause de lui, aussi, je n'ai jamais pu apprendre par coeur quoi que ce soit... Il m'avait complètement bloquée et brisée. Alors, là, je me demande comment il se fait que je me trouve en train, parfois, de jouer avec les mots comme ça...

J'ai pondu ça sur le blog de Saadou, "Magie Rouge", dont le lien est sur le bas-côté de mes articles, car elle nous montrait des images très originales et curieuses de traces diverses laissées dans la forêt qui jouxte son petit nid...

Les traces.


Dans le temps, dans l'espace,
Dans le monde où on trépasse,
Chacun laisse sa trace.
Parfois cela nous dépasse,
Quand d'une Lorien lointaine
On entend le murmure des fontaines,
On découvre les chemins secrets,
Vers des univers inexplorés.
Le Petit Peuple est là, elfes et fées,
Korrigans et farfadets, sylphides,
Qui suivent des dryades humides
Nimbées de gouttes de rosée,
Pour danser dans les cercles des fées
Les soirs de pleine lune à l'orée
De clairières ignorées,
De l'autre côté du miroir,
Où je me retrouve tous les soirs !

A mon humble avis, j'avais la fièvre !!!

3 commentaires:

Mimi a dit…

C'est joli ! On croit les voir, ces petites fées et ces lutins dansant sous la lune ! Fièvre ou pas, c'est charmant !

Tinky a dit…

Oui, je devais un peu bleubeluter du disque dur !!!

Anonyme a dit…

bonsoir Tinky... j'ai lu ton poème sur le blog de saadou et j'ai voulu voir qui se cachait derrière ces jolis mots... je me méfie aussi de la poésie, parfois, lorsqu'elle parle de sentiments (surtout ceux que l'on peut avoir à mon égard)... je me suis rendue compte que les vers ont la facheuse tendance à déformer la réalité... bref! sinon j'ai lu ton premier article... très troublant en effet toutes ces Catherine sur ton chemin.
je vais lire un peu plus de toi.
amicalement, Alice.(http://theblackandwhiter.over-blog.com/)