mardi 10 mai 2011

Neanderthal réhabilité !

Un numéro passionnant des Dossiers d'Archéologie sur l'Homme de Néanderthal, intitulé "Néandertal réhabilité" vient de paraître ! Courez à vos kiosques, il est tout bonnement génial et passionnant ! Et il remet en place bien des idées erronées sur notre vieil ami !
Un pur bonheur à lire ! Ce hors-série est le numéro 345 et ce sont les Éditions Faton qui l'éditent... 
Quasiment tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Néanderthal sans jamais avoir osé le demander s'y trouve, et franchement, outre être vraiment passionnant, c'est que du bonheur à lire ! En gros, Néanderthal est un humain comme nous, à peine une sous-espèce, et donc, il méritait donc bien le nom d'Homo sapiens neanderthalensis qu'on lui a donné bien des années avant la remise en question de la place qu'il pouvait occuper dans notre arbre généalogique, et c'est un ancêtre dont nous pouvons être fiers ! 
Mis à part ça, on a encore découvert un quidam d'une espèce indéterminée en Europe Centrale... Mais si ça se trouve, c'est juste d'un type néanderthalien bien accentué qu'il s'agit !
Ce numéro des Dossiers d'Archéologie contient un article de notre amie Marylène Patou-Mathis, et est orné de jolies illustrations de M. Clarys, un Belge qui dessine les Néanderthaliens sous un jour plutôt sympathique, même s'il s'obstine encore à les vêtir de descentes de lit miteuses, ce qui fait doucement rigoler Marylène et quelques-uns de ses collègues ! Énervant, cette manie qu'on a d'imaginer Néanderthal et autres préhistoriques vêtus ou plutôt dévêtus au "Dépecez-moi ça !" !!! M. Trinkaus, dans son ouvrage de 96, co-écrit avec Mme Shipman, "Les Hommes de Néandertal", paru au Seuil, et une somme sur le sujet, expliquait qu'avec leurs instruments en pierre taillée, les Néanderthaliens avaient dû se confectionner des vêtements aussi sophistiqués que ceux des Amérindiens précolombiens. Et toc !
On le sait, par des vestiges soigneusement étudiés, que nos amis utilisaient des pigments naturels, des plumes et des matières animales et probablement périssables pour se parer... Si ça se trouve, ils avaient sacrément du style, ces gens-là !
A voir leurs outils et à étudier leurs réalisations, à côtoyer leurs émouvants restes, c'est même une chose évidente ! Ils devaient avoir le sens du beau, et aimer paraître à leur avantage, comme le premier quidam venu de notre époque !
Image gaguesque récupérée sur le Web d'un Néanderthalien habillé comme le premier contemporain venu... Ma foi, dans le métro, on croise bien pire et bizarre, parfois !!! Je ne sais pas qui est l'auteur de cette image, mais c'est excellent et ça illustre assez bien mon propos !

6 commentaires:

Air fou a dit…

J'ai vu un docu qui montrait combien le pharynx du néanderthalien était situé haut, ce qui limitait le langage à une quantité moindre de sons : on donnait des exemples. Et t'as vu ce nouveau venu entre lui et l'homosapiens?

Bonne semaine, chère Tinky!

Zed xoxox

Tinky a dit…

Cette théorie, oeuvre de MM. Liebermann, Crelin et Laitman a été abandonnée depuis plus de dix ans à présent, car on a la preuve, depuis 1984, que le larynx des Néanderthaliens était situé exactement au même endroit que le nôtre. Les trois Américains malades de leurs ancêtres s'étaient basés sur une reconstitution erronée de l'Homme de la Chapelle aux Saints pour étayer leur théorie, bien mise à mal à présent. La plupart des savants européens considèrent que les capacités phonatoires de notre vieil ami ne devaient pas être si différentes des nôtres, et une théorie contredisant la vieille idée des trois sus-nommés a été émise par MM. Rak et Vandermeersch, auteurs de la découverte de Kébara, ce fameux Néanderthalien dont l'os hyoïde, la base du larynx, était exactement au même endroit que chez nous. De plus, le passage des nerfs hypoglosses -de la langue- à la même taille que chez nous, et la courbure du palais de notre vieil ami est identique à la nôtre. Ajoutons à cela des aires de Wernicke et Broca parfaitement visibles sur les moulages endocrâniens que l'on a fait de nos vieux Néanderthaliens ! Mais la preuve indirecte de leurs capacités phonatoires est fournie par leurs outils de pierre taillée, des outils drôlement bien fichus et redoutablement efficaces, et des restes de plus en plus étudiés et découverts qu'is nous ont laissés. Si on en ressuscitait un ici et maintenant, qu'on l'éduque comme le premier quidam venu, il nous déclamerait à coup sûr du Baudelaire sans sourciller, malgré justement son physique bien doté de ce côté-là !
Bises, ma Zed !
Tinky :-D

Air fou a dit…

Ahhhhh...

Je vais porter plainte pour docu super obsolète alors!

Merci, tant de connaissances... T'es sure que t'as pas raté une vocation, toi?

xxx Z ¦D

Tinky a dit…

Eh si ! Je voulais être archéologue, et même préhistorienne, mais dans ma famille, on considérait ma passion comme une originalité et au même titre que l'art, un truc parfaitement inutile. De plus, ma mauvaise vue, vraiment très mauvaise dans ma jeunesse, était un handicap rédhibitoire pour d'éventuelles fouilles, moi qui n'aurais pas été fichue de distinguer un mammouth d'une souris dans un couloir, à l'époque, et qui le peut à peine mieux, à présent ! J'en ai souffert toute ma vie, de cette vocation contrariée, et vraiment, si je pouvais me faire cloner pour un physique en meilleure santé et plus avantageux mais en gardant ma petite cervelle, je le ferais !!!
Bises, ma Zed !
Tinky :-D

Air fou a dit…

La vie nous joue parfois des (dé)tours. Mais assurément, tu nous y fait gouter, à ta passion, et avec beaucoup de compétence.

Bises, ma Tinky! Zed ¦D

Tinky a dit…

Merci ! Zed, tu es adorable ! Mais c'est vrai que cette passion nous a conduites, Mimi et moi, à rencontrer et à devenir amies de Marylène Patou-Mathis, qui est une sommité de paléo-zoologie, au départ, et qui, à force d'étudier les vestiges d'animaux consommés par les hommes préhistoriques, s'est rendue compte que les animaux les plus gros et redoutables avaient été les proies de l'homme de Néanderthal... Du coup, elle s'est intéressé à l'ancien bonhomme et est devenue une férue de Néanderthal, et même une remarquable spécialiste du sujet, outre être une femme tout à fait charmante et simple, d'un abord tout à fait facile et agréable, ce qui ne gâche rien, au contraire, car, comme tous les savants passionnés et les gens très intelligents, elle adore mettre son savoir à la portée de tous !
C'est vrai qu'une chose pareille est franchement géniale, et c'est une amie remarquable !
Bises, ma Zed !
PS. je pense que tu pourras trouver ses livres au Québec !